Accepter de se regarder

... Ou ce que Dali aurait pu écrire à Gala...



Dans le cercle, yeux dans les yeux, Je « te » vois, je « me » vois, je « nous » vois Ensemble nous avons créé ce lieu Contre toi, en silence, J’écoute ton cœur, j’écoute ta voix Je me laisse porter par ton rythme et sa danse Un texte, une photo, un poème Partagé au lever du jour, sous le soleil ou dans la nuit Une vibration dans un « nous » comme une graine que l’on sème. Partir et revenir de toi à moi ou de moi à toi, Construire un chez soi près de l’autre Sur ce chemin d’embûches, d’amour et de foi. Sécher tes larmes, te donner la force de rester debout, Caresser ta peau, accueillir tes défauts, Effleurer ton âme dans sa vérité et sans tabou. Dans l’intimité je t’aime, tu m’aimes, Inséparable et entière depuis le Tout jusqu’au Rien Dans le souffle du lien précieux comme une gemme.




9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout