Adolescence

Adolescence Les sens à domestiquer Qui fusent rageurs à travers Les pores d'une peau trop astiquée Comme pour masquer un univers Intérieur où la vie inexpliquée Prend son ampleur par devers Les lois jusqu'alors indiquées


Adolescence L'essence à dominer L'autre en soi inconnu à découvrir Des visions des aspects abominés À intégrer à presque en mourir Le fil de la vie à dérouler, deviner Et sans cesse des voies à parcourir


Adolescence Laisse en ce domaine De transition la chenille devenir Papillon où que ton cœur te mène Écoute-le à l'intérieur qui se démène Pour qu'à travers lui tu puisses sentir En toi la foi la joie qu'il amène Te détourner du vide du désir Avide qui dans la chair fait souffrir Ton âme de sa stérile rengaine.




0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout