Femme en noir...

Dernière mise à jour : 24 août 2021

Les traversées de deuil s'avèrent pour certaines éprouvantes, car il arrive qu'un deuil en cache un autre plus secret, plus ancien, plus évanoui mais toujours présent. Et lorsque comme dans les lignes qui suivent, il nous est donné d'embrasser ces absences avec tendresse, la Vie reprend le dessus plus aisément. Le travail que je propose en détricotage peut vous aider à franchir ces étapes de façon sereine et en étant accompagné-e.















Femme en noir

Tu me tiens la main

Femme en noir

Pour sortir du désespoir


Tu chemines là à mes côtés

Le cœur lourd l'âme en peine.

Je sens le souffle de ta prière

La douleur qui lacère ton être

Déchiré par ton vœu le plus cher

Qu'on te rende le fruit de ta chair.


Femme en noir

Je te tiens la main

Femme en noir

Pour sortir du désespoir


Il est mort celui qui t'a créé

Il est mort celui que tu as créé

Tu es là seule à devoir marcher

Dans une vie sans avant ni après

Perdre le bon sens tu pourrais

Mais tu résistes bon gré mal gré


Femme en noir

Nous nous serrons la main

Femme en noir

Pour sortir du désespoir


Au-delà des guerres et des barbelés

Au-delà des ruines et des créanciers

Au-delà des fratries décimées

Au-delà des meurtres à expier

Il reste un futur à explorer

Un inconnu à rencontrer


Femme en noir

Nos cœurs sont au creux de nos mains

Femme en noir

Courage, nous allons retrouver espoir


Puiser au sein de la nuit

La force qui nous nourrit

Comme une inspiration

Qui dilate et épanouit

À la façon d'un doux bruit

Qui éveille la clarté d'esprit

Et fredonne en joie une direction.


Femme en noir

Oublie le deuil, va vers demain

Femme en noir,

Trouve la couleur ; imite Renoir


Va ! Batifole dans les prairies

Contemple depuis la yole

Au bal jouis comme une folle

Deviens l'idole de cet homme

D'un jour, d'une nuit ou pour la vie

Célèbre ce qui vient, le regard

Neuf, empli de ton innocence

Aimante, pétillante essence

Voguant libre dans le hasard.


Femme en noir,

Je te garde près de moi

Avec tendresse, avec douceur

Femme en noir

Merci pour ta force que j'honore

C'est l'heure du réconfort

Viens près de moi

Que je te serre dans mes bras.

Je t'aime

Femme en noir.




14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout