Juillet

Dernière mise à jour : 21 juil. 2021

le 12 juillet

> (...) c’est que trop occupé sous les fleurs d’un buisson

il lutinait un peu quelque Suzon papiste

pardonnez Dieu chrétiens car les amoureux sont

forcément un peu égoïstes.

C'est qu'elle a bien des charmes, la belle Suzon,

La voix douce, le teint de perle et le sein rond,

Elle embaume le jasmin dans ses dessous fripons

Et sur son flanc, Dieu s'enivre de rêves et d'illusions.









Baigné d'effluves et d'arômes voluptueux, il oublie

Sa Création et les contraintes de son entretien ; il envie

Ses aînés de l'Olympe qui en grande famille réunie

Se jouent des humains avec force de chimères et de harpies.

Et puis la lumière du coup de foudre s'éteint,

Suzon devient pâle comme un miroir sans tain,

Aux oreilles de Dieu la douleur de ses enfants parvient,

Son coeur s'éveille enfin et il leur tend la main.



le 7 juillet

> Le vieux rabbin va mourir. Ses disciples l’entourent : « Que peut-on faire pour toi, Rabbi ? » Et lui de murmurer : « Racontez-moi une histoire ».

(Conte juif)


Il était une fois un saint homme

voguant dans une pirogue

Au gré des courants de la vie.

Il voyait les paysages défiler,

Ceux qu'il connaissait bien...

La forêt de pins

près de la synagogue,

Où il priait chaque matin.

Le pré aussi vert

Que le square de son quartier

Empli de rires enfantins.

Le jardin aussi fleuri

Que le giron de sa mère

A la peau douce comme le satin.

Et il se vit promener, flâner

Dans tous ces lieux gentils

Tendrement, le cœur léger

-vous m'entendez Rabbi ?-

Il se vit promener heureux

Dans tous ses paradis.

(Pause)

-Merci Rabbi."


le 6 juillet




Supprimer le désir

Ne pas le sentir

Ne rien ressentir

Désirer ou aller vers

Partir donc laisser

Des êtres chers

Et des liens casser.

Tristesse coupable

Inconnu redoutable.


Les nécessités couvertes

Plus besoin de se casser

La tête ; apaisée l'alerte,

Le corps peut se prélasser,

Plonger dans l'ennui inerte.

Le cœur s'endort embrumé,

Par une douce illusion enfumé.

Fadeur agacée de la routine

Zombie râleur qui rumine.


Allier vouloir et devoir

Dans un même pouvoir

Question de sage savoir

Auquel on ne peut surseoir

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Juin