Le moi en éclats

Dans le sommeil latent

Réveil du cœur qui se fend

Déchirement au dedans.


Dehors dans le firmament

Bleu à l'âme profondément

Éclatée en étoiles parsemées


La vérité est tombée du ciel

Comment la recomposer

Pour vivre entière avec elle


Une porte s'ouvre et pour

Se sentir vivant il exhale

La fumée cherchant l'amour


Le nuage vole, se disperse

Et retombe vide sur le sol

Personne pour personne


Est-ce la loi des êtres brisés

Qui ont cru pouvoir se sauver

Fuyant dans un lien quotidien ?


L'entretien d'un inutile rien

Sous le brillant illusoire

D'une vie rêvée sans déboires


Amère est la fausse douceur

Qui fait mettre de la rondeur

Pour se débiner des heurts


Pars donc puisqu'à tes yeux

Je n'ai aucune dignité à exister

Dans le cours de ton intimité.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout