Paix du dimanche



Au bout de la tranquille lenteur du dimanche Vient l'horizon de la semaine et son avalanche De course, stress ou soucis prenant revanche Sur cette pause où le cortisol débranche. Garder en bouche la saveur du gâteau en tranche Ou sur la peau l'ivresse de la glisse sur planche Ou dans le cœur l'accueil de l'arbre dans ses branches Pour que de l'âme la soif de vie s'étanche Dans un quotidien où la rentabilité retranche Aux hommes leur intériorité alors qu'elle enclenche Solidarité et paix afin que la joie s'épanche Et nul ne finisse dans la rue à faire la manche.




2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout