Petite grammaire incestuelle

Suis-je sujet ou objet ? Quelle place ai-je ? Avant ou après le verbe ? Dois-je porter la parole ou la subir ?


Suis-je sujet ou objet ? Quel est mon pouvoir dans la réalisation de l'action ? Est-ce que directement je la suggère et la personnifie ? Ou dois-je faire avec ce qui m'est appliqué ?


Suis-je sujet ou objet ? Quelle est ma fonction ? Celle d'être écoutée, respectée et aimée ? Ou celle d'être rejetée au rang de complément ?


Suis-je sujet ou objet ? Ou bien simplement attribut, À la suite d'un verbe copulatif, Comme l'extension d'un autre sujet ?




4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout