Vide de Narcisse


Il est de ces rencontres salvatrices Qui soudain font entrer en lice Le désir, le cœur, le lien et le vice.

L'escalade de la raison dévisse Et chute dans le vide de Narcisse ; L'être morcelé est mis au supplice.

Les questions obscures pour le novice Finissent par démanteler la malice Et reconstruire l'entente complice

La sagesse depuis les coulisses Aide à lever le voile dans l'exercice ; La vérité apparaît telle une nourrice.

Rien à faire pour être aimée ; tel est le délice ! Après tant d'années perdue dans les caprices De l'insidieux désert affectif pétri d'avarice.

Soulagement, paix et joie libératrice ! Finies les guerres manipulatrices ! Le cœur s'ouvre enfin à l'amour et au service.



1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout