Logo final Une Chouette Histoire.png

Pourquoi la chouette? 

Parce que mon parcours a été jalonné de moments de chaos, j’ai appris à affiner ma sensorialité et à
remettre du sens dans le flot aléatoire des circonstances en remaniant sans cesse mes histoires intérieures.
Cette croissance m’a obligée à aiguiser mon regard dans l’obscurité de certaines parties de mon être, à
développer une forme de sagesse, à prendre soin de ma créativité.
Sur ces symboliques, parmi les attributs de la divinité grecque Athéna, alliée des artisans, artistes et maîtres
d’école, celui de la chouette m’a toujours attirée.

Logo final Une Chouette Histoire.png

Pourquoi la chouette ? 

tambour_chamanique-removebg-preview.png

Lorsqu’en construisant mon tambour chamanique, j’ai
découvert que selon le calendrier dit « Amérindien » des signes
de naissance, l’animal qui m’accueille sous son aile est encore
la chouette, je l’ai définitivement adopté !      
Accompagnée de la Chouette, la vie me paraît désormais plus
chouette !     
Je dispose d’une nouvelle aptitude au discernement, une sorte
de clairvoyance diraient certains.
Les témoignages jusqu’ici laissés par ceux qui m’ont rencontrée
soulignent souvent comme une douce perspicacité qui permet de
débusquer les silences, secrets ou mystères où se cachent les
opportunités de vérité et d’apaisement.

Découvrant ensuite le pouvoir des « histoires qui guérissent » auprès

de Lewis-Mehl Madrona, d’abord par ses ouvrages traduits par Olivier Clerc puis par les séminaires qu’il propose au travers du Coyote Institute, je mets désormais mon imagination bouillonnante au service de la création de vos récits et de votre dialogue intérieur pour qu’ils vous donnent accès à plus de joie, de réalisation, d’épanouissement.

« On ne peut pas se conduire raisonnablement dans un monde chaotique, car il est impossible de partir en tous sens.
Il faut donner forme au monde pour lui répondre et s’y comporter ; il faut lui donner un sens
pour adapter une stratégie d’existence.
C’est notre sensorialité qui nous sort du chaos et ce sont nos récitsqui imprègnent du sens dans les événements »

"Autobiographie d’un épouvantail",
Boris Cyrulnik.

owl-gfeccad944_1280-removebg-preview.png

En tant qu’autodidacte acharnée, Boris Cyrulnik est l’un des auteurs de référence qui m’a beaucoup inspirée.
En voici quelques autres répertoriés selon mes champs d’apprentissage :

 

* Vie psychique :
Isabelle Filliozat, Serge Tisseron, Moussa Nabati, Salomon Sellam, Catherine Bensaïd, Saverio Tomasella, Bruno Clavier,  Viktor Frankl, Stephen Karpman, J-Jacques Crèvecoeur, Christophe André, David Servan-Schreiber, Alice Miller, Didier Dumas, Bert Hellinger, Katie Byron…


* Vie spirituelle :
Christiane Singer, Frédéric Lenoir, Olivier Clerc, Pierre Pradervand…


* Pratiques traditionnelles et contes : Clarissa Pinkola Estés, Henri Gougaud, Jacques Salomé, Angeles Arrien, Michael Harner, Lewis Mehl-Madronna, Mickael White, Luis Ansa, Jamie Sams, Carlos Castaneda, Maud Séjournant, Miguel Ruiz, Rose et Gilles Gandy, Barbara Ann Brenann, Mantak Chia, Michel Odoul…


* Douance :
Jeanne Siaud-Facchin, Olivier Revol, Arielle ADDA, Monique de Kermadec, Christel Petit-Collin… 

« On ne peut pas se conduire raisonnablement dans un monde chaotique, car il est impossible de partir en
tous sens. Il faut donner forme au monde pour lui répondre et s’y comporter ; il faut lui donner un sens
pour adapter une stratégie d’existence. C’est notre sensorialité qui nous sort du chaos et ce sont nos récits
qui imprègnent du sens dans les événements »

Autobiographie d’un épouvantail, Boris Cyrulnik.